La cascade du Saut du ruisseau de l'Église
miod > cascades > la cascade du Saut du ruisseau de l'Église
En contrebas de l'église d'Auriac-l'Église coule un petit ruisseau, affluent de la Sianne, qui porte en toute simplicité le nom de « ruisseau de l'Église ».

Deux kilomètres environ en amont du village, ce ruisseau traverse un bloc rocheux par une cascade de cinq à six mètres de hauteur, qui est très facile d'accès (surtout si vous arrivez à Auriac-l'Église par la D55).

À la sortie du village en direction d'Allanche par la D355, après l'église, une route par sur la gauche en direction de la rivière, avec un panneau indiquant la cascade : il suffit de la suivre, puis de longer la rivière tranquillement jusqu'à la cascade. Le chemin monte doucement mais avec une pente très légère et sans aucune difficulté.

En cliquant sur chacune des images dans la narration ci-dessous, vous aurez accès à la même image, en haute résolution (25 fois plus grande).

La température étant négative, il ne faut pas s'étonner de voir de la glace autour de chaque obstacle sur le cours de la rivière. Et, compte tenu de la forme de la glace, je serais tenté de qualifier ce froid de... piquant !
En attendant la cascade promise, de nombreuses cascatelles vont jalonner le parcours. Notez comme la roche, sous l'eau, arbore une teinte rougeâtre.
Une autre cascatelle entourée de stalactites.
Une autre, l'eau passant cette fois sous le rocher.
Soudain, le traquenard : le ruisseau est sorti de son lit, et fait plus qu'empiéter sur le chemin, avec juste ce qu'il faut de glace glissante. Il reste tout de même la place de passer précautionneusement au centre, et cela ne dure que sur quelques dizaines de mètres.
Le fond de l'eau est limipide, on distingue très bien les feuilles.
Nouvelles cascatelles pour patienter. Mais un grondement attire mon oreille...
... en effet, la cascade est toute proche. Oh, je vois vois venir, elle n'est pas très impressionnante vue d'ici.
C'est qu'il faut tout d'abord remonter un peu...
...pour voir la cascade de plus près.
Gros plan sur le sommet de la cascade.
Gros plan sur les billes de glace s'accumulant sur une pierre au centre de la cascade.
Gros plan sur le sommet de la cascade.
La paroi rocheuse n'est pas franchissable autrement que par le ruisseau, néammoins je m'efforce de m'approcher au plus près. Voici la zone centrale de la cascade, vue à peu près à sa hauteur, en m'étant élevé de deux à trois mètres.
Un plan un peu plus rapproché. Toutes ces billes ! Et toutes ces stalactites !
Malgré la glace sur les bords, je pense pouvoir grimper d'encore un peu moins de deux mètres.
C'est chose faite, je ne suis plus qu'à un mètre cinquante environ du sommet de la cascade...
Gros plan sur d'autres stalactites.
Le sommet est tout proche, mais cette fois-ci le seul chemin, sur la droite, est totalement gelé, et donc sans la moindre adhérence. Je n'irai pas plus loin ce jour, et je n'aurai donc pas de photos depuis le sommet de la cascade à vous proposer. Il faudra que je revienne au printemps...
En attendant, depuis ce point de vue élevé, voici l'aval de la cascade.
Un dernier gros plan sur le sommet.
Et une vue plus large sur l'aval...
...ainsi que la suite du ruisseau. Il ne me reste plus qu'à revenir au village.