Les cartes routières, témoins de leur temps
miod > cartes > pneumatiques
Note : il vous est possible d'obtenir une image en plus haute résolution (2 ou 4 fois plus grande) en cliquant sur chacune des images de cette page. Les cartes ont été numérisées à une résolution de 300 points par pouce.

Les pneumatiques

En quatrième de couverture, les publicités pour les nouveaux modèles de pneumatiques font progressivement place à des tableaux de gonflage. Néammoins l'apparition des modèles radiaux au milieu des années 1960 fera l'objet d'un retour de la publicité.

Publicités pour les gammes « superconfort », « s » et « stop » en quatrième de couverture (cartes numéro 84 de 1938, numéro 81 de 1936 et numéro 76 de 1935).

Bien sûr, les utilisateurs des pneus « superconfort » se doivent d'utiliser le gonfleur ad hoc, comme le rappelle la carte numéro 69 de 1934, avec les premiers tableaux de gonflage.

Après-guerre, publicité pour la gamme « airstop », carte numéro 61 de 1953, et pour la gamme « X », carte numéro 203 (Allemagne) de 1968. Le slogan allemand, « le pneumatique le plus utilisé dans le monde », s'avère très mal choisi, car il suffit d'enlever une lettre à « meistgefahrene » pour en faire « meistgefahrne » et le slogan devient alors « le pneumatique le plus dangereux au monde »...

Cartes numéro 76 de 1946 et 1960 et numéro 65 de 1962 : tableaux de gonflage des pneus. Le conseil de regonfler ses pneus deux fois par mois, en 1946, fait sourire aujourd'hui... mais n'était pas superflu, à l'époque !

Les marques et modèles de la liste laissent rêveur... qui se souvient des automobiles FACEL, et qui se souvient de la signification de cet acronyme ? Quand en avez-vous croisé sur la route pour la dernière fois ? Même question, sans doute plus facile, pour SIMCA et la SIMCA Aronde...

La mention « pour conduite dépassant 160 km/h, nous consulter » laisse songeur.

Cartes numéro 66 de 1973, 62 de 1977 et 70 de 1979 : publicité pour les gammes du moment.
Suite : le code de la route